Le voile de l'oubli...et pourquoi nous avons oublié son but

Le voile de l'oubli...et pourquoi nous avons oublié son but

Qui ne trouverait pas plus simple de savoir exactement pourquoi nous sommes sur Terre, dans cette vie, dans cette famille, dans ce job, pourquoi on vit une souffrance, une déception, une rupture, … ?

Il existe la légende qui dit qu’un ange passe au moment de notre naissance, nous pose son doigt devant notre bouche, ce qui forme les plis au dessus de notre lèvre supérieure. Nous pouvons lire aussi que le voile de l’oubli à notre naissance est nécessaire. Il est alors difficile pour la plupart d’entre nous de nous “souvenir”, pas vrai?

Mon message n’est pas de vous donner une formule magique qui vous assurera de retrouver la pleine mémoire. Au contraire…plus j’avance et mieux je comprends le sens de ce voile.

Retour vers le futur…

Imaginons que dans une vie antérieure, vous étiez une femme et que vous aviez été mariée de force à un jeune homme de bonne famille, quoique très quelconque à vos yeux. Lui est très attaché à vous, votre grâce, il vous admire. Il remarque cependant que vous ne ressentez pas la même chose que lui et il en souffre, il fait tout ce qu’il peut pour agrémenter votre vie de mille cadeaux, services et moments précieux. Rien n’y fait…Vous ne lui avez pas fait l’honneur de l’aimer en retour, pire, vous projetez sur lui la colère d’avoir été privée de votre liberté, de votre libre-arbitre. Au lieu d’en vouloir à vos parents ou à la société, c’est bien sur lui que se porte votre fouge et frustration…

Une mort et peut-être quelques vies plus tard, votre parcours d’âme s’arrête sur ce qui est resté comme une culpabilité et une envie de comprendre, de rebattre les cartes et d’essayer à nouveau. Comment alors donner son amour pour cet autre âme, alors qu’elle a encore tant d’émotions et d’attachements négatifs à son égard? Guidée, elle décide d’aimer cet homme, revenir en tant que fille oui…mais de SA fille…! Il sera plus facile d’aller chercher naturellement l’amour d’un père, même si les tensions seront palpables, surtout arrivée vers l’adolescence lorsque dans cette ancienne vie, vous aviez dû l’épouser…

Le voile de l’oubli est souvent là pour nous permettre de repartir de (presque) zéro, de faire un “reset” et de se donner de nouvelles chances d’amour et de compréhension, de grandir en somme. Le rapport au père pour cette jeune fille pourra être conflictuel par instant, surtout lorsqu’elle demandera des moments de liberté, mais elle aura l’occasion de le voir avec un regard neuf, aimant et sans reporter sur lui ses ressentiments de vies passées.


Et vous?

Sans le savoir pourtant, vous avez certainement été le bourreau de vos enfants, d’un membre de votre famille, de vos collègues, voisins, compagnon(s) de vie…ou la victime! Peu importe, un lien d’attachement invisible vous entrave toujours et il vous est difficile d’évoluer ensemble, librement. L’oubli vous facilite en quelque sorte le labourage de votre âme en n’alimentant pas votre mental de faits et situations révolus. Car oui, se souvenir de tout pourrait bien devenir trop d’information à traiter pour notre tête, qui est déjà bien stimulée et en activité, vous ne trouvez pas?!

A l’inverse…

A l’inverse, quand il y a eu de fortes tensions, voire des traumatismes liés à une personne dans votre vie présente, avouons qu’il est toujours plus délicat d’aller vers le Pardon total, car nous ressassons souvent les faits, et nous mettons un jugement indéboulonnable sur la personne, ou plutôt sur le rôle qu’a endossé cette personne. Il est si facile de se replonger sans cesse vers le passé (conscient) et ne pas prendre d’altitude dans le moment présent. C’est pourquoi, le voile de l’oubli a ceci de grand de nous offrir un terrain de jeu proche de la neutralité à chaque début de partie de jeu…!

Il est aussi clair que de retrouver certains éléments de vie passée, peu importe la manière, est susceptible d’apporter une lumière sur une situation actuelle et amener vers une compréhension, mais c’est comme si ces informations seront alors offertes avec parcimonie, à des moments établis comme opportuns par la Vie pour l’avancée de chacun.

Alors, bien ou pas bien?

En d’autres termes, tant que nous ne sommes pas encore capables de gérer toutes les informations de nos vies entières, il est plus sage et plus facile d’avancer avec le voile de l’oubli, cela n’enlève pas la possibilité d’un chemin conscient pour retrouver certains souvenirs importants à notre croissance.

Incarner ses valeurs pour ajuster nos relations

Incarner ses valeurs pour ajuster nos relations

Y-a-t-il des termes qui vous parlent profondément? Des valeurs qui sont vôtres ou que vous souhaitez faire partie intégrante de vos vies?

Certaines personnes respirent la sagesse, la loyauté, le courage, l’amour, la tendresse, la tolérance, la bienveillance et deviennent ainsi des sources d’inspirations pour ceux qui y sont sensibles. Lorsque l’on décide consciemment qu’une telle valeur nous est chère, cela ne veut pas dire que nous y sommes, que nous l’incarnons, n’est-ce pas? Qu’est-ce que cela peut avoir comme impact dans nos relations?

Se découvrir des Valeurs pour palier à nos blessures intimes

Pour exemple, j’ai développé un radar - bien qu’imparfait - pour les mensonges, les fourberies et les trahisons. Quelle valeur ai-je eu comme projet de faire fleurir? L’Authenticité.

Naturellement, cette notion me permet de répondre à ce que je vis comme une blessure, avec une forme-pensée telle que “On me prend pour un idiot” puisqu’on ne me dit pas la vérité. Je peux penser que je ne suis pas digne de confiance, capable d’intégrer cette vérité comme l’autre le souhaiterait. Mais cette vision est réductrice…

“Ne prend rien personnellement”

C’est prendre chaque paroles d’autrui de manière égo-centrée puisque l’autre peut être dans l’inconfort de nous dire sa vérité, retenu par ses propres blessures. La société joue un rôle prépondérant également avec la politesse, la bienséance et d’autres codes archaïques. Le problème des schémas anciens est bien souvent que nous n’en connaissons plus le Sens, et avons perdu de vue le but précis. Il est donc souvent préférable pour certains de détourner la réalité pour ne pas blesser et s’oublier un peu soi… Sauf qu’en plus de ne pas se respecter, c’est ne pas respecter l’autre que de lui inventer de fausses excuses.

Don Miguel Ruiz nous invite aux travers d’un de ces 4 accords Toltèques à ne rien prendre personnellement. Ce qui veut dire que si je suis celui à qui l’on ment, je ne prends pas ces paroles comme l’illusion d’une offense mais plutôt comme une souffrance du menteur. Idem et souvent plus dur à vivre si je me sens trahi. La meilleur des choses à faire n’est pas toujours de le confronter à son mensonge, car si cela est dirigé de manière malhabile et malveillante, il existe un risque d’envenimement fort plutôt que de résolution. Que puis-je faire alors?

Affirmer, s’exercer et vivre ses valeurs intérieures

Dans ce cas précis et comme souvent, une de solutions que j’ai trouvé la plus efficace, n’est pas de vouloir convaincre avec éloquence, mais de montrer l’exemple. Je souhaite la vérité et l’authenticité dans ma vie, alors je décide de l’expérimenter pleinement et sans détours à chaque instant. Quand je parle, pense ou agis, j’incarne cette authenticité. Il y a de fortes chances en étant parfaitement aligné ainsi sur mes valeurs, d’en tirer de grands profits, de me sentir bien et, je vous le garantie, ce bien-être sera contagieux! L’habitué aux mensonges qui vit dans ses tourments est susceptible d’y voir une porte de sortie à son mal-être. Sans même devoir lui dire ce qui est bien ou mal, de lui prouver que ce serait mieux pour lui, il aura l’opportunité de grandir parce qu’il a pu voir qu’un autre chemin est possible.

Revendiquer ses valeurs ne signifie pas les maîtriser

Il est clair que sur le chemin “d’incarnation” de ses propres valeurs, nous pouvons faillir. Par moment, nos démons nous rattrapent pour une multitude de raisons. Vous savez quoi? C’est aussi OK! Il suffit de se voir avec un peu de bienveillance et d’être lucide. “Tiens, cette fois-ci je n’ai pas pu vivre mon authenticité dans tel ou tel cas” Je revois le contexte, ce qui a pu déclencher un stress en moi.

Ce n’est finalement pas contre notre voeu d’authenticité, que de fléchir par moment alors que nous clamons cette valeur. Il y a un espace d’expérimentation et d’apprentissage entre le voeu et la maîtrise, mais il n’y aura jamais de maîtrise sans voeu.

Êtes-vous une personne intuitive?

Êtes-vous une personne intuitive?

Voici un Quiz qui vous aide à déterminer si vous êtes une personne plus ou moins intuitive. Comme toujours dans ces jeux, ne prenez rien au pied de lettre, il est basé sur des généralité et sert de base de travail.

Amusez-vous bien!

L’intuition vous intéresse, vous intrigue? Vous souhaitez développer vos capacités intuitives et cette intelligence puissante pour votre propre vie et celle des autres?

Le quiz des Chakras

Le quiz des Chakras

Je me suis amusé à vous préparer un petit quiz, faisable en 5 minutes, pour déterminer lequel de vos chakras à tendance à être en déséquilibre en lien avec les autres. Ce jeu est basé sur des principes de base et des généralités. Je vous invite donc à ne rien prendre au pied de la lettre, mais d’y voir peut-être des signes pour mieux vous comprendre et vous connaître. Surtout, il existe des solutions!

Je vous invite par ailleurs à me partager les vôtres dans chacune des situations.

Amusez-vous bien tout en apprenant :)

5 bonnes raisons pour faire l’amour, ou comment sex’périmenter en conscience!

5 bonnes raisons pour faire l’amour, ou comment sex’périmenter en conscience!

Je suis conscient qu’il existe en ce moment des tensions entre les hommes et les femmes et je tiens à souligner ce qui nous rapproche et lie plutôt que ce qui nous sépare. Beaucoup de choses, belles et moins belles, sont transmises sur l’acte sexuel car c’est une situation intime où notre être est susceptible de s’exprimer en totalité, avec ses valeurs ou ses blessures. 

Celles et ceux qui recherchent une certaine profondeur dans leur relation, se sont peut-être penchés sur le sujet, recherche aboutissant parfois au Tantrisme. Il est vrai que cette voie, souvent mal connue (plus que méconnue) fait la part belle aux sensations en général et l’acte sexuel fait partie des sensations que l’on peut éprouver. Je me rappelle avoir lu il y a une dizaine d’année l’ouvrage “Tantra” de Daniel Odier qui démystifie cette technique et en fait plus qu’une succession de prouesses sexuelles, mais bel et bien une méthode pour grandir.

Depuis mon retour d’une retraite Vipassana, j’ai clairement pu faire le lien entre faire l’amour et méditer avec 5 points essentiels:

 

1- Vivre uniquement le moment présent, sans but absolu

Certains “pensent” peut-être à une facture encore à payer, les courses à faire, les disputes de la veille, mais force est de constater que faire l’amour est un excellent outil qui permet de vivre chaque instant pleinement, dans le moment présent. En parallèle, la méditation de pleine conscience tout comme le Vipassana nous incite à observer ce qui est, ici et maintenant, sans jugement.

 

2- Focus sur sa respiration et ses sensations

Dans la technique du Vipassana, le mental est purifié et entrainé à devenir de plus en plus conscient et précis. Nos sensations corporelles de tout type sont alors de plus en plus subtiles. Dans un tel état, chaque seconde devient une explosion de sensations et le but ultime de l’orgasme libérateur devient souvent inutile. Une caresse, un mouvement conscient et lent ou un souffle peuvent nous transporter. Faire l’amour, c’est aussi donner totalement vie à notre amour sur tous les plans, du plus subtile au plus dense, donc jusqu’au corps. C’est en effet un acte où l’on peut être en harmonie sur tous les plans, aligné sur le plan mental, émotionnel et physique notamment. Je reste d’ailleurs convaincu que l’expérience du coté sacré de la relation sexuelle est obligatoire dans la quête de réalisation de soi.

 

3- Expérimenter le Lâcher-prise, l’abandon

Il y a des jours (ou des nuits) où notre mental, tel un singe affolé sautant de branche en branche, va voguer de pensée en pensée. Parfois aussi, nos sensations physiques sont plus grossières, on éprouve tout simplement moins de plaisir. Et bien c’est OK aussi, rien ne sert de (se) comparer, de jauger, de juger. Nos bonnes vieilles mémoires d’écoliers attendent une note, une appréciation, souvent plus de soi-même que de son ou sa partenaire. Ceci engendre des tensions et combien de couples finissent même l’acte “fâchés”. Ici aussi, nos blessures, notre égo, notre besoin de reconnaissance est poussé à l’extrême, avec l’image de la femme sensée soit-disant assouvir les fantasmes de l’homme et l’homme se devant de pouvoir faire jouir à de multiples reprises sa femme, comme signe de puissance, de virilité. Faire l’amour n’a pas de but, mais est aussi un chemin.

 

4- Expérimenter l’illusion du Soi et la dissolution de l’ego

Ne pas s’y méprendre, il est souvent facile que nos mémoires, schémas intérieurs et blocages s’immiscent au milieu de l’acte. Cela dit, être un long moment l’un contre l’autre, voire l’un dans l’autre, nous fait parfois oublier les frontières de notre propre corps. Je ne sais même plus où je m’arrête! Dans ces instants d’intemporalité et d’union approfondie, mon égo se dissout, prend bien moins de place qu’à l’accoutumée.

 

5- Expérimenter tour à tour son coté masculin et féminin

Que nous soyons une femme ou un homme, chaque être est constitué des deux polarité - masculine et féminine, yang et yin. Mes besoins varient et un jour j’aurai besoin de plus de tendresse, d’affection, de lenteur, de compréhension, d’être écouté. Un autre jour, mon feu me poussera a davantage de fougue, de rythme et d’une once de folie, peut-être un peu de mordant…Tant que l’acte se fait en bienveillance et dans le respect, “sex’périmenter” en conscience et se découvrir soi tout comme l’autre devient un jeu de croissance individuelle par l’union. 

 

Cela dit, je ne vous dis pas de choisir entre faire l’amour et méditer, mais vous invite à méditer avant de vraiment s’aimer et il y aura de forte de chance que votre union se mue en méditation commune. 

Qu'est-ce que la Bienveillance?

Ces derniers temps, la vie m'invite à approfondir ma connaissance et clarifier ce qu'est la Bienveillance.

Ce terme est presque devenu "tendance" dans certains milieux, mais est-il vraiment bien compris? Il est de plus en plus courant de croiser une personne en apparence bienveillante sur un thème (ses Enfants, son conjoint/e, ses collègues, ses amis, son animal de compagnie...) mais pas de manière universelle (son chien mais pas son mari, ou vice et versa...).


D'autre part, je remarque qu'il n'est pas si clair d'être sur le chemin de la bienveillance...sans se laisser "marcher dessus" et donc se respecter. Combien de personnes à l'Estime d'elles-même écorchée et qui culpabilisent facilement, se laisse embarquer dans des situations de sacrifice, de "bienveillance envers l'autre", mais plus de "bienveillance envers soi-même"?
En toute transparence, je fais encore parti de ces personnes, et je sais qu'il est difficile, il m'est difficile de trouver un équilibre entre la réelle Bienveillance profonde pour l'Autre et mon Être. Pas cette Bienveillance factice qui représente la bienséance morale, être bien vu dans la société, voire par les énergies "divines" pour certains.


Alors qu'est-ce que la Bienveillance Vraie? Je dois dire que je n'en suis pas encore sûr aujourd'hui. Je la cherche dans mon rapport à l'autre au quotidien et je vous assure que la Vie me teste à ce sujet chaque jour... ;)

Temps pis...

Ces derniers jours, je vis une différence entre mes envies, ma volonté d'avancer sur des projets et le Temps que je peux y consacrer. Divers facteurs me "ralentissent" dans mes prévisions...je ressens de la frustration et je suis donc plus sensible aux phrases comme: "Celui qui va doucement, va loin" ou encore "Le moment donné par le hasard vaut mieux que le moment choisi".

Mon Timing égotique ne correspond pas toujours au Timing de la Vie et c'est ce qui grince parfois en moi. 
Pourtant, dans ces moments de pauses imposés, d'autres rencontres ou activités imprévues m'enseignent et me nourrissent, à tel point que je redéfinis mon cap.

Est-ce une argumentation pour simplement calmer une frustration? Non, cela s'appelle faire confiance et lâcher prise pour revoir notre quotidien comme un "Atelier Montessori géant et vivant", en d'autres termes, apprendre en jouant! ;)

Acouphène ou Intuition?

Une pensée partagée sur les petits événements sonores, entre Acouphène et Intuition dans une version audio . Belle écoute ;)

Le Désir - Compagnon facétieux de l'Intuition

Avez-vous déjà utilisé un pendule ou une carte de Tarot pour obtenir une réponse? Si oui, vous aurez peut-être vécu l'expérience troublante où, pour la même question, le oui puis le non sont donnés par votre support. Quand on pose la question et que l'on pendule soi-même, il a de fortes probabilités que l'on influence la réponse par ce qu'on aimerait voir se passer. La puissance de nos désirs et de l'intention dépasse souvent la neutralité que pourrait apporter l'intuition pure.

Tout comme la peur, le désir peut donc nous jouer des tours. C'est pour cela qu'il est parfois souhaitable qu'une personne neutre nous accompagne pour ces quêtes de réponse. Plus cette personne sera neutre, plus la réponse pourra l'être. Ceci veut aussi dire que plus vous serez détaché de la réponse et que votre confiance en la Vie sera grande, plus il vous sera facile d'obtenir une réponse neutre et donc, fiable.

Tout comme il est intéressant de se libérer de ses peurs, il est aussi important d'identifier et de dépasser ses désirs si nous souhaitons avancer sur un chemin authentique et développer son Intuition pure.

Bon chemin vers vous-même!

La Peur - Frein au développement de l'Intuition.

Lorsqu’on commence à faire confiance à son intuition, son 6ème sens en quelque sorte, il existe certains pièges à éviter et pour ce faire, il nous faut affiner notre lucidité. Cette Lucidité nous aide à ressentir si l’indication ponctuelle de notre intuition est bel et bien pure ou teintée par nos filtres encore présents. La Peur est un « colorant » puissant, elle peut fortement nous influencer et lorsqu’une image, un mot, une sensation arrive, cette peur peut aussi en être l’origine.

Pour exemple, combien de fois vous est-il arrivé de voir un petit danger probable, un verre en bord de table, une punaise au sol ou même une bougie dans votre déco et avoir une « intuition » que ce danger va se réaliser? Certains diront que cela favorise la prudence et dans quelques cas, le danger est bien réel.

Un indicateur pour détecter l’origine d’une information est notre émotion. Suis-je soudain affolé et j’agis avec nervosité, irritation pour glisser le verre à 20 cm du bord de table, ranger la punaise ou éteindre la bougie? Ou au contraire, un sentiment serein, presque joyeux me pousse à agir?

Je me rends simplement compte que nos peurs guident plus souvent nos actes que notre Intuition pure. Pour développer et renforcer ce lien avec son intuition, libérons-nous avec Joie d’un maximum de nos peurs et nous serons encore plus à même de vivre dans le flot de nos Vies.

Les 4 Piliers de la Transformation.

Les 4 Piliers de la Transformation.

Lorsque je me sens mal, je peux chercher à trouver des réponses et à retrouver une harmonie et une sérénité en moi. La motivation est souvent grande car la situation est inconfortable: je me situe entre des sensations désagréables (troubles physiques, émotionnels ou mentaux) et un espoir que ma vie s’améliore. Je me mets en mouvement pour fuir ce mal être et aller vers un mieux-être. Ce mécanisme est naturel dans la plupart des cas.

Les chemins vers ce nouvel équilibre sont innombrables mais pour que cet état d’harmonie soit stable, je me dois de développer quelques qualités essentielles: Lucidité - Humilité - Ouverture - Courage. Peu importe les techniques utilisées, il ne me sera apporté de l’extérieur qu’un pansement factice temporaire si je ne fais pas preuve de ces quelques qualités.

En effet, l’origine d’un trouble est souvent si lointaine qu’elle n’est plus dans notre mémoire consciente. Parfois même, nous soupçonnons cette origine mais avons parfait des artifices pour vivre avec les effets, pour se convaincre de l’avoir «mérité», pour se placer une fois encore en tant que victime,... Nous élaborons de si fins schémas que même si un confident ou un thérapeute suggère un autre version, notre mental a forgé sa propre vérité illusoire si puissante qu’il lui est presque impossible de considérer une autre éventualité. Le sillon du disque rayé est si profond que l’effort à fournir est intense...

Cette vision n’est pas pessimiste...elle l’est si je désire qu’elle le soit. Le vie nous «challenge» certes à maintes reprises, mais c’est justement pour faire fleurir en nous les qualités mentionnées plus haut. Seules ces opportunités nous permettent de nous rapprocher de notre centre, tout comme la tête de lecture posée sur le vinyle une fois sortie du sillon «maudit»!

Pourquoi ces qualités particulières sont-elles alors essentielles?

Le force de la Lucidité (du latin luciditas, qui signifie clarté, splendeur) va me permettre de prendre conscience, de mettre de la lumière sur une situation, une part d’ombre en moi. Le simple fait de se rendre compte de cette part d’ombre, pas à l’extérieur mais bien à l’intérieur de moi-même, fait changer l’angle du regard et nous rend à nouveau notre responsabilité et ainsi, notre libre arbitre. C’est la première étape si difficile pour ce défaire de la «victimite».

Conjointement intervient alors une dose d’Humilité, car je peux et dois pour un instant m’apercevoir moins reluisant que je ne le pensais. Mon égo est visiblement touché et ses stratagèmes ébranlés.

«Mais alors, suis-je donc coupable? Victime?»: Tout et rien à la fois, responsable de nos pensées, paroles et actes, toujours!

Notre Ouverture va nous offrir d’accepter les choses telles qu’elle sont aujourd’hui. Cela ne veut pas dire de subir notre vie, mais dans un premier temps, il est nécessaire de cesser notre activité mentale sur une situation pour laisser parler le coeur. C’est en cela que consiste l’ouverture et donc l’acceptation.

Une fois notre égo touché, notre monde en partie illusoire affecté et cette situation acceptée, je dois exprimer mon Courage. Ce courage, mêlé à une forme de Foi et de Confiance, va me permettre de poser des actes ou des paroles.

Cette Foi signifie que je sens au fond de moi que ce que j’entreprends est nécessaire afin de grandir.

Ainsi, je deviens l’acteur principal de ma transformation, de mon changement et donc, de ma vie.